jump to contents

.

Home »Enseignement Supérieur »Secteur universitaire »

Study in Italy
Italian higher education for international students
italiano  italiano  italiano  italiano  italiano 


Secteur universitaire
Institutions : définitions et caractéristiques

Universités publiques

Les universités publiques sont des organismes publics dotés d’une autonomie scientifique, pédagogique, organisationnelle, financière et administrative dans le cadre des principes établis par la Constitution et les lois de l’État italien. Cette autonomie permet aux universités de rédiger leurs statuts et règlements et de les promulguer par décret du Président (Rettore). Dans l’état actuel de l’application de la “réforme de Bologne”, toutes les universités ont rédigé et adopté leurs propres Statuts d’autonomie qui définissent les organes de gouvernement et de gestion de chaque université, ses structures d’enseignement et de recherche. Les principaux organes de gouvernement de l’Université sont le Président (Rettore), le Sénat Académique, et le Conseil d’Administration.
- Le Président (Rettore) préside le Sénat Académique et le Conseil d’Administration, veille sur la gestion générale de toutes les structures et des services de l’université, et donne les directives assurant la bonne marche des activités ; il est responsable en matière disciplinaire ; il signe les conventions avec les partenaires extérieurs et planifie les activités du personnel enseignant et chercheur. Le Président (Rettore), élu parmi les professeurs titulaires, est le représentant légal de l’Université.
- Le Sénat Académique est un organe d’orientation, de programmation, de coordination et de contrôle des activités d’enseignement et de recherche de l’université ; il approuve également les règlements universitaires. Le Sénat se compose du Président (Rettore), des Présidents des facultés et d’autres représentants de la communauté académique, tous élus en conformité aux règles définies dans le Statut de chaque université.
- Le Conseil d’Administration est compétent en matière de programmation administrative, financière et patrimoniale de l’université ; il en approuve en particulier le bilan financier ; il est également responsable de la gestion du personnel. Il se compose du Président (Rettore), du Directeur Administratif et d’autres représentants, appartenant soit à la communauté académique soit au monde de l’entreprise, tous élus en conformité aux règles définies dans le Statut de chaque université. Les Universités poursuivent leurs objectifs institutionnels d’enseignement et de recherche au moyen de certaines structures spécifiques : facultés, cursus, départements, instituts et centres de service.
- Par le biais des facultés, les universités coordonnent leurs activités d’enseignement et d’apprentissage dans les différents domaines disciplinaires. Les facultés définissent les différents cursus disciplinaires et organisent, au sein de ces derniers, l’articulation des cours ; elles approuvent les charges pédagogiques des professeurs et des chercheurs dans les divers cursus afin d’assurer le bon fonctionnement des cours, dans le respect de la liberté d’enseignement. Les organes de gouvernement de la faculté sont le Conseil de Faculté et le Président.
- Les départements encouragent et coordonnent les activités de recherche des universités dans le respect de l’autonomie de chaque enseignant. Chaque département, qui couvre un ou plusieurs secteurs de recherche homogènes dans les finalités et les méthodes, organise et coordonne les activités de ses structures. Le département est responsable de l’organisation des études de doctorat de recherche dans les disciplines et les regroupements de disciplines afférents au département ; il mène également une activité de consultation et de recherche au profit d’organisations externes à l’université, sur la base d’accords et de contrats spécifiques. Le Conseil de Département et le Directeur coordonnent les activités du département.
- Les instituts assure une mission d’enseignement et de recherche, chacun dans un secteur scientifique homogène. Ils sont dirigés par un Conseil d’Institut et un Directeur.
- Les centres de service sont créés par les universités ou par les différentes facultés afin de fournir des services d’intérêt général.
Pour atteindre des objectifs d’enseignement ou de recherche communs, une université peut créer des centres interuniversitaires ou des consortiums avec d’autres universités ou d’autres organisations publiques ou privées. Elle peut aussi créer des centres de recherche et des centres de services interdépartementaux : les premiers mènent une activité de recherche dans des secteurs d’importance majeure ; les seconds gèrent et utilisent des équipements techniques et scientifiques et des services d’une grande complexité, auxquels recourent plusieurs structures d’enseignement et de recherche de l’université.
Tout en préservant le principe de l’unité de la fonction pédagogique, le personnel enseignant des universités se répartit en deux groupes distincts bénéficiant des mêmes garanties de liberté d’enseignement et de recherche :
a) professori ordinari (ou de prima fascia) – enseignants titulaires de premier niveau ;
b) professori associati (ou de seconda fascia) – enseignants titulaires de deuxième niveau ;
Font ensuite partie du personnel enseignant les profils professionnels suivants :
c) ricercatori – chercheurs ;
d) assistenti – assistants – (catégorie en voie de disparition), et quelques catégories similaires ;
e) les enseignants contractuels.
Ces profils sont accessibles par voie de concours, dont les modalités peuvent différer partiellement selon la catégorie.
Enfin, les activités de recherche au sein des structures universitaires sont confiées aux titulaires d’une allocation de recherche et aux boursiers post-doctorat ; les boursiers inscrits aux études de doctorat et dans les écoles de spécialisation mènent une activité de recherche tout en suivant des séminaires et/ou des cours disciplinaires.

Universités privées, légalement reconnues

Les universités privées peuvent être reconnues par décret du Ministero dell’Università e della Ricerca. La reconnaissance légale se fait après un processus d’évaluation des Statuts, du modèle d’organisation, du bilan, des structures d’enseignement et de recherche, etc., et implique que les universités privées adoptent la législation universitaire nationale en vigueur. Dès lors que les universités privées légalement reconnues adhérent aux mêmes principes et critères que ceux en vigueur pour les universités publiques, leurs diplômes ont la même valeur légale. Par conséquent, les différences entre les universités publiques et les universités privées légalement reconnues concernent essentiellement leur financement et leur mode de gestion.

Universités technologiques (Politecnici)

Dans le système italien, on dénomme Politecnici les universités qui concentrent leurs activités d’enseignement et de recherche exclusivement dans les deux Facultés d’ingénierie et d’architecture. Les Politecnici suivent le même modèle institutionnel que les universités publiques.

Universités pour Étrangers (Università per Stranieri)

Les universités pour étrangers sont des universités publiques spécialisées dans l’enseignement et la recherche pour le développement et la diffusion de la langue, de la littérature et de la culture italiennes.

Écoles et Instituts supérieurs à réglementation spéciale

Les Écoles ou Instituts supérieurs à réglementation spéciale sont des institutions universitaires spécialisées dans la recherche. Elles offrent principalement, mais non exclusivement, des cursus de troisième cycle au terme desquels elles délivrent des diplômes légalement équivalents au Doctorat de Recherche.

Universités d’enseignement à distance (Università telematiche)

Il s’agit d’universités privées ayant pour objectif d’offrir à tout usager la possibilité de suivre des formations de haut niveau sans contrainte d’espace et de temps. Elles offrent des formations à distance en utilisant les différents moyens de communication actuellement disponibles (Internet, télévision par satellite, télévision numérique terrestre, etc. ), en fonction des besoins des étudiants. Les universités d’enseignement à distance légalement reconnues par les autorités compétentes offrent des cursus et des diplômes régulièrement accrédités qui ont la même valeur légale que les mêmes cursus et diplômes des universités publiques de type traditionnel.