jump to contents

.

Home »Enseignement Supérieur »Diplômes académiques »Nouveaux cursus et diplômes »

Study in Italy
Italian higher education for international students
italiano  italiano  italiano  italiano  italiano 


Nouveaux cursus et diplômes universitaires

Corsi di Laurea (CL)

Classification : la Laurea triennale est un grade/diplôme de 1er cycle délivré au terme d’un CL (Corso di Laurea), cursus caractérisé par des contenus théoriques auxquels s’ajoutent des activités appliquées.

Objectif général : donner à l’étudiant une maîtrise suffisante des méthodes et des contenus scientifiques généraux, même dans le cas où il s’orienterait vers l’acquisition de connaissances professionnelles spécifiques.

Accès : sur la base d’un diplôme italien d’école secondaire supérieure ou d’un diplôme secondaire étranger jugé valable parce que considéré d’un niveau correspondant.

Admission : elle peut être subordonnée à la réussite d’un examen d’entrée (dans certains cas par décision nationale, dans d’autres par délibération autonome de chaque université).

Charge de travail de l’étudiant : 180 crédits (Ects).

Durée : 3 ans.

Secteurs disciplinaires et classes d’appartenance : 47 “classes” de Lauree triennali ont été fixées, c’est-à-dire 47 regroupements de Corsi di Laurea dans autant de secteurs disciplinaires ; ces derniers font partie des 4 grands domaines disciplinaires développés par l’ensemble de la formation universitaire. Indépendamment des intitulés que chaque université leur donne, les CL d’une même classe ont en commun les mêmes objectifs qualifiants de formation et les mêmes activités de formation indispensables ; en conséquence les L3 de chaque classe ont la même valeur légale.

Structure : Chaque CL se structure autour d’une multiplicité de disciplines relevant de plusieurs secteurs disciplinaires et suit 6 différents types d’activités de formation :

  1. activités de base
  2. activités caractérisant la classe d’appartenance
  3. activités voisines ou complémentaires
  4. activités optionnelles au choix de l’étudiant
  5. activités préparatoires à l’épreuve finale
  6. activités supplémentaires, en vue d’acquérir des compétences linguistiques, informatiques, relationnelles, ou d’effectuer des stages de formation professionnelle, etc.

Grade/diplôme académique : Laurea (L / L3)

Titre académique : dottore

Débouchés professionnels : les titulaires d’une L3 intègrent le monde du travail avec une préparation de niveau universitaire ; ils peuvent aspirer à des postes de travail en tant qu’employé ou travailleur autonome ; ils peuvent par exemple :

  • travailler auprès d’entreprises commerciales ou industrielles, aussi bien publiques que privées ;
  • tenir des fonctions de niveau VII dans les administrations publiques ;
  • exercer les professions réglementées correspondant à leur diplôme (dans les secteurs disciplinaires où ces professions existent), après avoir réussi l’examen d’État qui décerne l’habilitation professionnelle obligatoire ;
  • exercer les mêmes professions réglementées dans les pays de l’Union européenne où elles existent (bien entendu, après avoir obtenu la reconnaissance professionnelle de la L3 et l’habilitation aux termes des directives respectives de la CE).

Poursuite des études universitaires : les L3 donnent accès aux études de 2e cycle, autrement dit aux cursus de LS, de LM ou de Master universitario di 1° livello.

Corsi di Laurea specialistica/magistrale (CLS/CLM)

Classification : la Laurea specialistica est un grade/diplôme académique de 2e cycle délivré au terme d’un CLS, cursus caractérisé par des contenus théoriques approfondis et des études spécialisées dans un champ disciplinaire déterminé.

Secteurs disciplinaires et classes d’appartenance : 109 “classes” de Laurea specialistiche ont été fixées, c’est-à-dire 109 regroupements de Corsi di Laurea specialistica dans autant de secteurs disciplinaires ; ces derniers font partie des 4 grands domaines disciplinaires développés par l’ensemble de la formation universitaire. Indépendamment des intitulés que chaque université leur donne, les CLS d’une même classe ont en commun les mêmes objectifs qualifiants de formation et les mêmes activités de formation indispensables ; en conséquence, les LS d’une même classe ont la même valeur légale. Il a été décidé en 2004 au niveau national de changer la dénomination de specialistica en magistrale (LM) pour les Lauree de 2e cycle délivrées au terme des cursus nouvellement mis en place ; la restructuration de toutes les classes est par ailleurs en cours.

Objectif général : donner aux étudiants une formation de niveau avancé pour l’exercice d’une activité de haute qualification dans des secteurs spécifiques.

Accès : sur la base d’une Laurea (L3) ou d’un Diploma Universitario (DU) triennale, ou d’un diplôme académique étranger jugé valable parce que considéré d’un niveau correspondant.

Admission : elle peut être subordonnée à la réussite d’un examen d’entrée (dans certains cas par décision nationale, dans d’autres par délibération autonome de chaque université).

Charge de travail de l’étudiant : 120 crédits (Ects).

Durée : 2 ans.

Structure : Chaque CLS se structure autour d’une multiplicité de disciplines relevant de plusieurs secteurs disciplinaires et suit 6 différents types d’activités de formation :

  1. activités de base
  2. activités caractérisant la classe d’appartenance
  3. activités voisines ou complémentaires
  4. activités optionnelles au choix de l’étudiant
  5. activités préparatoires à l’épreuve finale
  6. activités supplémentaires, en vue d’acquérir des compétences linguistiques, informatiques, relationnelles, ou d’effectuer des stages de formation professionnelle, etc.
Les CLS incluent une formation spécifique à la recherche ; en effet, l’étudiant doit présenter un mémoire élaboré de façon originale sous la supervision d’un directeur pour obtenir le diplôme académique correspondant.

Grade/diplôme académique : Laurea specialistica (LS)

Titre académique : dottore magistrale

Débouchés professionnels : les titulaires d’une LS ou d’une LM bénéficient d’opportunités d’embauches dans des fonctions analogues à celles des titulaires d’une L3. Mais, naturellement, du fait de leur préparation supérieure, ils se voient confier de plus grandes responsabilités et peuvent aspirer à progresser dans leur carrière jusqu’aux niveaux de direction les plus élevés. En tant qu’employé ou travailleur autonome, ils peuvent :

  • travailler auprès d’entreprises commerciales ou industrielles, aussi bien publiques que privées ;
  • tenir des fonctions de niveau VIII dans les administrations publiques puis progresser, si possible, jusqu’aux fonctions les plus élevées ;
  • exercer les professions réglementées correspondant à leur diplôme (dans les secteurs disciplinaires où ces professions existent), après avoir réussi l’examen d’État qui décerne l’habilitation professionnelle obligatoire (après inscription dans la section A des tableaux des ordres professionnels correspondants) ;
  • exercer les mêmes professions réglementées dans les pays de l’Union européenne où elles existent (bien entendu, après avoir obtenu la reconnaissance professionnelle de la L3 et l’habilitation aux termes des directives respectives de la CE).

Poursuite des études universitaires : les LS et les LM donnent accès aux études de 3e cycle, à savoir aux Corsi di Dottorato di Ricerca, aux Corsi/Scuole di Specializzazione, aux Corsi di Master universitario di 2° livello.

Corsi di Laurea specialistica/magistrale a ciclo unico (CLSu / CLMu)

Classification : la LSu / LMu est un grade/diplôme académique de 2e cycle  délivré au terme d’un CLSu/CLMu, cursus caractérisé par des contenus théoriques approfondis et des études spécialisées dans des champs disciplinaires qui normalement mènent à des professions réglementées et harmonisées par les normes communautaires.

Objectif général : donner aux étudiants une formation de niveau avancé pour l’exercice d’une activité de haute qualification dans des secteurs spécifiques réglementés par des directives européennes (médecine, odontologie, pharmacie, architecture) ou pour l’accès aux professions juridiques.

Accès : sur la base d’un diplôme italien d’école secondaire supérieure ou d’un diplôme secondaire étranger jugé valable parce que considéré d’un niveau correspondant.

Admission : elle est subordonnée à la réussite d’un examen d’entrée par décision nationale.

Charge de travail de l’étudiant : 300-360 crédits Ects (la charge la plus importante de 360 crédits est la charge nécessaire à l’obtention de la LSu en médecine et chirurgie).

Durée : 5-6 ans ; le CLSu le plus long est le CLSu en médecine et chirurgie qui dure 6 ans.

Secteurs disciplinaires et classes d’appartenance : au sein des 109 classes de LS déjà citées [voir Corsi di Laurea specialistica/magistrale (CLS/CLM)], 5 “classes” de Lauree specialistiche a ciclo unico (LSu) ont été fixées, c’est-à-dire 5 regroupements de CLSu qui ont en commun les mêmes objectifs qualifiants de formation et les mêmes activités de formation indispensables, indépendamment des intitulés que chaque université leur donne. Il s’agit des classes suivantes : 4/S - Classe des LSu en architecture et génie civil ; 14/S - Classe des LSu en pharmacie et pharmacie industrielle ; 46/S - Classe des LSu en médecine et chirurgie ; 47/S - Classe des LSu en médecine vétérinaire ; 52/S - Classe des LSu en odontologie et prothèse dentaire. Actuellement, une seule classe de LMu a été fixée, la LMG/01 - classe des LMu en Droit. Les LSu et les LMu d’une même classe ont la même valeur légale.

Structure : chaque CLSu et CLMu forme un bloc unique de 5-6 ans qui se structure autour d’une multiplicité de disciplines relevant de plusieurs secteurs disciplinaires en suivant 6 différents types d’activités de formation :

  1. activités de base
  2. activités caractérisant la classe d’appartenance
  3. activités voisines ou complémentaires
  4. activités optionnelles au choix de l’étudiant
  5. activités préparatoires à l’épreuve finale
  6. activités supplémentaires, en vue d’acquérir des compétences linguistiques, informatiques, relationnelles, ou d’effectuer des stages de formation professionnelle, etc.
Les CLS incluent une formation spécifique à la recherche ; en effet, l'étudiant doit présenter un mémoire élaboré de façon originale sous la supervision d'un directeur pour obtenir le diplôme académique correspondant.

Grade/diplôme académique : Laurea specialistica a ciclo unico (LSu) ou Laurea magistrale a ciclo unico (LMu).

Titre académique : dottore magistrale

Débouchés professionnels : les LSu et LMu permettent de progresser dans la carrière professionnelle en tant qu’employé jusqu’à des postes plus élevés, autant dans le secteur public que dans le secteur privé ; en outre, les LSu remplissent les conditions minimales d’accès aux professions réglementées correspondantes, dont elles permettent l’exercice une fois obtenues les habilitations professionnelles (inscription dans la section A des ordres professionnels respectifs). La LMu de Droit est la condition minimale indispensable pour accéder aux professions juridiques (avocat, magistrat, notaire) ; l’exercice des professions mentionnées ci-dessus est subordonné à la satisfaction de toutes les conditions supplémentaires prévues par la réglementation en vigueur.

Poursuite des études universitaires : les LSu et les LMu donnent accès aux études de 3e cycle (Corsi di Dottorato di Ricerca, Corsi/Scuole di Specializzazione, Corsi di Master universitario di 2° livello).

Corsi di Dottorato di Ricerca (CDR)

Classification : le Dottorato di Ricerca est un grade/diplôme universitaire de 3e cycle, de type académique, délivré au terme d’un CDR.

Objectif général : donner les compétences nécessaires pour exercer des activités de recherche de haute qualification auprès d’universités ou de centres de recherche publics ou privés.

Accès : sur la base d’une LS/LM ou d’une LSu/LMu ou d’un diplôme académique étranger jugé valable parce que considéré d’un niveau correspondant.

Admission : elle est subordonnée à la réussite d’un concours public..

Charge de travail de l’étudiant : actuellement, les cursus de DR ne sont pas structurés en crédits.

Durée : minimum 3 ans ; selon le champ disciplinaire, la fin des études, l’aboutissement des recherches et l’écriture de la thèse finale peuvent demander 4 à 5 ans.

Secteurs disciplinaires : les CDR couvrent la plupart des secteurs faisant partie des 4 grands domaines disciplinaires développés par l’ensemble de la formation universitaire.

Structure : les CDR consistent essentiellement en des projets de recherche avancée. Chaque étudiant développe son projet de façon individuelle et indépendante sous la supervision d’un enseignant qui lui est spécialement assigné comme tuteur. Des séminaires ou des cours disciplinaires sont parfois prévus. Le passage d’une année à l’autre est subordonnée à l’évaluation positive par le tuteur qui juge de l’activité d’étude et de recherche menée par chaque doctorant au cours de l’année.

Grade/diplôme académique : Dottorato di Ricerca

Titre académique : Dottore di Ricerca

Débouchés professionnels : les titulaires de DR peuvent envisager :

  • la carrière académique de professeur des universités ; ils débutent en qualité de “chercheurs” (ricercatori) après avoir réussi les concours d’accès aux postes ; puis, par voie de concours successifs, ils peuvent progresser dans la carrière jusqu’à atteindre la statut juridique le plus élevé de professore ordinario (ou di prima fascia),
  • la carrière de chercheurs auprès des centre publics de recherche ou auprès des laboratoires de recherche de grandes entreprises publiques ou privées.

Poursuite des études universitaires : les titulaires de DR ont accès au développement de projets de recherche post-DR.

Corsi/Scuole di Specializzazione (CS/SS)

Classification : le Diploma di Specializzazione (DS) est un grade/diplôme universitaire de 3e cycle délivré au terme d’un CS/SS, cursus caractérisé par des études spécialisées à orientation professionnelle dans un champ disciplinaire déterminé.

Objectif général : donner aux étudiants des connaissances et des savoir-faire nécessaires aux fonctions requises dans l’exercice d’activités professionnelles particulières ; les CS ne peuvent être institués qu’en application d’articles spécifiques de loi nationales ou de directives de l’Union européenne.

Accès : sur la base d’une LS/LM ou d’une LSu/LMu, ou d’un diplôme académique étranger jugé valable parce que considéré d’un niveau correspondant.

Admission : elle est subordonnée à la réussite d’un concours, en raison du nombre limité de places disponibles dans chaque CS/SS.

Charge de travail de l’étudiant : 120-360 (Ects) ; le nombre indispensable de crédits à cumuler pour l’obtention des Diplomi di Specializzazione est défini par le règlement pédagogique de chaque type de CS/SS.

Durée : 2 à 6 ans à temps plein ; la durée de chaque cursus est fixée par les règlements pédagogiques de chaque type de CS/SS ou par des directives européennes.

Secteurs disciplinaires et classes d’appartenance : les CS/SS offrent une formation spécialisée avancée principalement dans les secteurs disciplinaires relatifs aux professions de médecin-chirurgien, odontologie, vétérinaire ; les professions juridiques (avocats, magistrats, notaires) ; la profession d’enseignant en école maternelle, élémentaire et secondaire. Les classes d’appartenance des CS/SS dans les différents secteurs sont en cours de définition et de structuration.

Structure : les exigences en terme d’acquis obligatoires, définis par une loi nationale, prévoient la combinaison d’études théoriques, d’activités pratiques appliquées et de stages professionnels ; peuvent également être comprises des activités de recherche (mémoire à présenter à l’examen final).

Grade/diplôme académique : Diploma di Specializzazione (DS).

Titre académique : Specialista in (Spécialiste en)... (suit le champ de spécialisation).

Débouchés professionnels : les titulaires d’un DS peuvent :

  • exercer en Italie les professions de spécialistes réglementées correspondant au diplôme, en utilisant le titre de “Spécialiste” ;
  • assurer auprès des administrations publiques des fonctions qui requièrent une formation théorique et pratique spécialisée dans des champs déterminés ;
  • accepter des emplois réservés à des professionnels hautement qualifiés (spécialistes) dans des entreprises commerciales ou industrielles privées ;
  • exercer les professions réglementées correspondantes dans les autres États membres de l’UE (là où elles existent), après avoir obtenu la reconnaissance professionnelle de leurs titres de spécialistes aux termes des directives de la CE.

Corso di Master universitario di primo livello (CMU1)

Classification : le Master universitario di primo livello (MU1) est un grade/diplôme académique de 2e cycle délivré au terme du cursus correspondant ; il peut être de nature académique ou, ce qui est plus fréquent, être caractérisé par une orientation professionnelle.

Objectif général : offrir aux étudiants des opportunités de perfectionnement scientifique, ou de haute formation permanente et récurrente.

Accès : sur la base d’une Laurea (L3) ou d’un Diploma Universitario (DU) triennale, ou d’un diplôme académique étranger jugé valable parce que considéré d’un niveau correspondant ; de par leur statut autonome les universités peuvent accepter des candidats titulaires de diplômes de niveau supérieure à la L3 ou au DU (par ex. des titulaires d’un LS/LM), le diplôme délivré conserve cependant la valeur de MU1.

Admission : elle est souvent subordonnée à un examen d’entrée (sur décision du Directeur et/ou du Conseil du CMU1).

Charge de travail de l’étudiant : minimum 60 crédits (Ects).

Durée : un an minimum.

Secteurs disciplinaires : les cours de CMU1 couvrent la plupart des secteurs faisant partie des 4 grands domaines disciplinaires développés par l’ensemble de la formation universitaire.

Structure : l’articulation des contenus et des activités de formation, aussi bien théoriques qu’appliquées, est décidée de façon autonome par chaque université.

Grade/diplôme académique : Diploma di Master Universitario di 1° livello (Diplôme de MU1).

Titre académique : aucun titre académique n’est prévu dans la réglementation nationale.

Débouchés professionnels : le diplôme est utilisable dans les secteurs professionnels ouverts aux titulaires d’une L3 dont il augmente les opportunités d’emploi. Les employeurs publics et privés apprécient en général les connaissances plus développées et les compétences académiques et professionnelles acquises par ces diplômés; par exemple, pour les concours de la fonction publique, pour lesquels n’est requise que la détention d’une L3, chaque administration peut, à sa discrétion, attribuer des points supplémentaires aux candidats également titulaires d’un MU1.

Poursuite des études universitaires : la détention d’un MU1 ne donne pas droit à la poursuite des études dans les cursus de 3e cycle tels que les cursus de Dottorato di Ricerca.

Corso di Master universitario di secondo livello

Classification : le Master universitario di secondo livello (MU2) est un grade/diplôme académique de 3e cycle ; il peut être de nature académique ou, ce qui est plus fréquent, être caractérisé par une orientation professionnelle.

Objectif général : offrir aux étudiants des opportunités de perfectionnement scientifique, ou de haute formation permanente et récurrente.

Accès : sur la base d’une LS/LM ou d’une LSu/LMu ou d’un diplôme académique étranger jugé valable parce que considéré d’un niveau correspondant.

Admission : elle est souvent subordonnée à un examen d’entrée (sur décision du Directeur et/ou du Conseil du CMU2).

Charge de travail de l’étudiant : minimum 60 crédits (Ects).

Durée : un an minimum.

Secteurs disciplinaires : les cours de CMU2 couvrent la plupart des secteurs faisant partie des 4 grands domaines disciplinaires développés par l’ensemble de la formation universitaire.

Structure : l’articulation des contenus et des activités de formation, aussi bien théoriques qu’appliquées, est décidée de façon autonome par chaque université.

Grade/diplôme académique : Diploma di Master Universitario di secondo livello (Diplôme de MU2).

Titre académique : aucun titre académique n’est prévu dans la réglementation nationale.

Débouchés professionnels : le diplôme est utilisable dans les secteurs professionnels ouverts aux titulaires d’une LS/LM ou LSu/LMu dont il augmente les opportunités d’emploi. Les employeurs publics et privés apprécient en général les connaissances plus développées et les compétences académiques et professionnelles acquises par les titulaires d’une MU2 ; par exemple, pour les concours de la fonction publique, pour lesquels n’est requise que la détention d’une LS/LM, chaque administration peut, à sa discrétion, attribuer des points supplémentaires aux candidats également titulaires d’un MU2 au moment du calcul des résultats du concours.

Poursuite des études universitaires : la détention d’un MU2 en elle-même ne donne pas accès aux autres études de 3e cycle tels que les Corsi di Dottorato di Ricerca (CDR) ou les Corsi di Specializzazione (CS/SS). Effectivement, ce n’est pas sur la base d’un MU2 mais d’une précédente LS/LM, ou LSu/LMu (ou de tout diplôme académique étranger jugé de niveau correspondant aux 'Lauree' de 2e cycle déjà mentionnées) que le titulaire d’un MU2 peut s’inscrire aux concours d’admission aux CDR ou aux CS/SS.

Attestati/Diplomi di formazione permanente e ricorrente (Attestation/Diplômes de formation permanente et récurrente)

Les dispositions de l’article 6 de la loi 341/1990 et de l’article 1, alinéa 15, de la loi 4/1999 sont toujours en vigueur. Par conséquent, en plus des grades/diplômes mentionnés ci-dessus, les universités italiennes peuvent mettre en place d’autres cursus appartenant à la catégorie de la formation permanente ou continue, dite aussi formation tout au long de la vie (ce qu’on appelle dans le contexte international longlife learning - LLL). es cursus, visant l’approfondissement scientifique dans plusieurs domaines disciplinaires ou les mises à niveau professionnelles, durent généralement quelques mois ; le diplôme d’accès est tantôt une Laurea triennale tantôt une Laurea specialistica/magistrale, et l’admission peut être subordonnée à certaines conditions spécifiques ; la charge de travail demandé à l’étudiant correspond habituellement à un nombre limité de crédits (le plus souvent inférieur à 60 Ects) ; la structure de chaque cursus est décidé de façon autonome par chaque université dans son règlement pédagogique. À l’issue du cursus, les institutions délivrent ou une attestation de suivi ou un diplôme dont les noms peuvent varier d’une université à l’autre ; les intitulés les plus courants sont Attestato di frequenza, et Attestati/Diplomi di Perfezionamento in ..., Attestati/Diplomi di Aggiornamento in... (suit l’indication du champ disciplinaire ou du secteur professionnel spécifique).