jump to contents

.

Home »Étudier en Italie »Informations »Assurance médicale »

Study in Italy
Italian higher education for international students
italiano  italiano  italiano  italiano  italiano 


Assurance médicale (citoyens non-UE résidant à l’étranger)

Une fois arrivé en Italie, vous pourriez avoir besoin d’assistance médicale ou de soins hospitaliers. Pour cette raison, avant de quitter le pays où vous résidez, vous devez présenter à la représentation diplomatique italienne compétente un document qui démontre votre capacité à faire face à toutes les éventuelles dépenses de santé en Italie ; ce n’est qu’à cette condition que vous sera délivré le visa d’études indispensable pour entrer en Italie.

Choisissez, parmi les possibilités prévues, celle qui conviendra le mieux à votre cas :

  • obtenir une déclaration consulaire qui confirme votre droit à l’assistance médicale en Italie en fonction d’un accord bilatéral entre l’Italie et votre pays d’origine ;
  • souscrire une assurance médicale privée dans votre pays d’origine, et obtenir du consulat italien compétent une déclaration de sa validité en Italie ; cette déclaration consulaire doit également faire mention de la durée et du type de services de santé couverts par l’assurance ; entre autres, elle doit préciser que le contrat d’assurance ne prévoit aucune limitation ou exception quant aux tarifs établis pour les soins hospitaliers d’urgence pour toute la durée d’hospitalisation nécessaire ;
  • souscrire une assurance médicale privée avec un organisme ou une compagnie d’assurance italienne comme l’Istituto Nazionale delle Assicurazioni – INA (Institut National des Assurances) qui, suite aux conventions signées avec le ministère de la santé italien, propose une assurance spéciale pour la couverture des dépenses d’assistance sanitaire. Dans le cas de contrats d’assurance souscrits auprès d’une compagnie italienne différente de l’INA, il faut présenter une déclaration de cette compagnie confirmant que le contrat d’assurance ne prévoit aucune limitation ou exception quant aux tarifs établis pour les soins hospitaliers d’urgence pour toute la durée d’hospitalisation nécessaire.