jump to contents

.

Home »Vivre en Italie »Temps libre »Temps libre: manger dehors »

Study in Italy
Italian higher education for international students
italiano  italiano  italiano  italiano  italiano 


Temps libre : manger dehors

La cuisine italienne est une combinaison de traditions régionales. Elles changent d’une ville ou d’une région à une autre, même limitrophes, car chaque recette est adaptée aux produits locaux et aux ingrédients de la saison. Les plats à base de cochon, les soupes ou les légumes sont plutôt servis en hiver ; les truffes, les champignons, les volailles, le gibier, les marrons en automne ; les courgettes, les aubergines et les légumes frais au printemps ; les tomates, la mozzarella, les fromages, le pesto, le poisson et les fruits de mer en été. Si vous voyagez en Italie, vous aurez le plaisir de découvrir les spécialités régionales dans les menus des restaurants du terroir et de les déguster cuisinées avec les produits les plus frais de la saison.

Portez également votre attention aux Trattorie que vous trouverez dans les villes plus petites ; vous pourrez y déguster les vraies saveurs de ce qu’on appelle justement la “cuisine locale”. En Italie, vous avez en effet le choix entre plusieurs types de restaurants qui se distinguent par leur cuisine et par leurs prix.


Pizzerias

La vraie pizza traditionnelle est la pizza napolitaine qu’on cuit au four à bois. La pizza la plus célèbre est la Pizza Margherita, préparée à base d’huile, de basilic, de sauce tomate fraîche et de mozzarella ; mais il existe une grande variété de pizzas garnies d’une infinité d’ingrédients comme le jambon, les champignons, les olives, les crevettes, les légumes grillés, etc. En général, les Italiens ne boivent pas de vin avec la pizza, ils préfèrent savourer une bière ou une autre boisson sans alcool.
Les pizzerias sont très répandues en Italie. Elles sont souvent remplies d’étudiants et de touristes, mais aussi de cadres ou de gens du lieu. Les familles choisissent aussi la pizzeria pour leurs soirées, soit par goût pour l’ambiance détendue et familiale qu’on y trouve, soit pour les prix assez modestes, en tous les cas plus bas que ceux des restaurants : le prix moyen d’une pizza Margherita, d’une bière et d’un café tourne autour de 10-15 euros (prix qui varie, bien sûr, en fonction de la ville où se trouve la pizzeria). C’est pour cette raison que les pizzerias sont très fréquentées toute l’année, et en particulier le week-end.

Restaurants ethniques

En Italie, la multiplication des restaurants ethniques, notamment dans les grandes villes, va de paire avec l’augmentation de la communauté internationale. Les Italiens, qui aiment voyager et se rendre à l’étranger, cherchent volontiers à retrouver chez eux les ingrédients, les saveurs et les parfums des différentes cuisines. Les restaurants les plus populaires sont les restaurants mexicains, japonais, chinois, indiens et moyen-orientaux, dont beaucoup affichent des prix raisonnables.

Bars

Si vous êtes à la recherche d’un bar, il ne vous sera pas difficile d’en trouver un. En effet, le bar est en Italie une véritable institution, toujours fréquenté du matin au soir, occupé à servir surtout le café dans toutes ses variantes. Nombre de bars servent également des casse-croûte ou des plats simples, et proposent ainsi une alternative au restaurant, d’autant plus appréciée qu’elle est moins chère. N’oubliez pas que, quand vous entrez dans un bar pour boire un café ou une boisson, cela vous coûtera plus cher si vous vous asseyez. La plupart des Italiens prennent leur consommation directement au comptoir. Avant de commander, passez à la caisse pour payer ce que vous comptez consommer. Donnez ensuite le reçu au garçon du bar pour passer commande.

Pourboires

Les pourboires sont appréciés mais facultatifs. La plupart des restaurants et des pizzerias prélèvent une taxe fixe, nommée coperto, et les Italiens laissent généralement quelques pièces en plus, en fonction de la qualité du service, du type de restaurant et du montant du coperto.

Le pourboire devrait être perçu comme l’appréciation d’un service bien rendu ; un service insatisfaisant n’est d’habitude pas récompensé. Dans les restaurants, on le donne directement au serveur, de façon entièrement libre, indépendamment du prix du repas. On peut également laisser un pourboire au bar : le personnel met souvent sur le comptoir une assiette à cet effet où l’on peut laisser le change rendu à la caisse.